Comment les différents styles parentaux affectent vos enfants ?

Il est possible que vous suiviez un style parental particulier et que vous ne vous soyez jamais arrêté pour réfléchir à ce qu’il est et à la façon dont il affecte le développement psychologique et émotionnel de vos enfants. L’estime de soi de vos enfants, leur personnalité, leur façon de communiquer avec le monde, l’amour qu’ils ressentent… tout cela dépend du style d’éducation qu’ils reçoivent de leurs principaux soignants tout au long de leur enfance et de leur adolescence.

Styles de parentalité

Lorsque nous parlons de styles parentaux, nous faisons référence à la manière dont les jeunes enfants sont élevés et éduqués. Il s’agit de la construction psychologique des stratégies que les parents ou les principaux responsables d’enfants utilisent pour élever et éduquer l’enfant dont ils ont la charge.

Elle s’intéresse également à la manière dont les parents ou les principaux responsables de l’enfant réagissent aux émotions de ce dernier. En bref, il s’agit de la manière dont les parents ou les principaux responsables agissent au quotidien et elle englobe différents comportements, émotions, conduites, pensées… des parents envers leurs enfants.

Les enfants dépendent directement des adultes qui s’occupent d’eux. Tout ce qui se passe autour d’eux a un fort impact sur leur développement. C’est pourquoi la façon dont les parents prennent soin d’eux, les protègent ou interagissent avec leurs enfants est si importante. Les enfants, sans que les parents s’en rendent compte, se développent émotionnellement et socialement sur la base de tout cela.

Tout cela aura un impact direct sur le bien-être des enfants, ainsi que sur leur santé mentale actuelle et future. Selon la façon dont l’enfant se sent traité par ses personnes de référence, il se sentira d’une manière ou d’une autre envers lui-même ou envers les autres. Les relations avec soi-même et l’environnement auront également une incidence sur le style parental.

Des styles parentaux différents

Vous aurez votre propre façon d’éduquer et d’élever vos enfants, vous ne suivrez peut-être pas un style particulier, vous en suivrez peut-être, sans vous en rendre compte, plusieurs… en fonction de la situation dans laquelle vous vous trouvez. Vous pouvez également vous rendre compte que vous ne suivez certainement qu’un seul style parental. Si vous vous sentez bien, vous continuerez probablement à le faire de la même manière, mais si ce n’est pas le cas, c’est le meilleur moment pour changer et améliorer la vie de famille de chacun.

Parce que chaque style parental a des conséquences différentes sur le développement des enfants. Il s’agit d’une information que nous n’avons pas l’habitude de garder à l’esprit dans notre vie quotidienne, et c’est pourquoi il est essentiel de la souligner afin d’en tenir compte dès à présent et pour toujours.

Parentalité autoritaire

Lorsque nous parlons de parentalité autoritaire, nous parlons de parents exigeants et intransigeants. Ils imposent des règles et des limites strictes et ne tiennent aucun compte des opinions ou des émotions de leurs enfants. Ce sont des règles qui doivent être suivies aveuglément, sinon l’enfant devra subir une punition imposée et injuste.

Ce type de parent est contrôlant, surveillant… il n’accepte pas le non comme réponse et ses enfants doivent lui obéir aveuglément car sinon il considère qu’il lui manque de respect. Les plus extrêmes peuvent aller jusqu’à la violence physique ou verbale. Ils ne sont pas empathiques, ils n’aiment pas communiquer avec leurs enfants et le lien qui les unit est brisé et toxique. Les enfants grandissent sous le joug de la peur et ne font pas confiance à leurs parents. Ils ne se sentent pas aimés ou compris.

La parentalité permissive

La parentalité permissive est à l’opposé du style parental mentionné au point précédent. Dans ce cas, les parents sont affectueux et ne fixent pas de règles et de limites à la maison. Ils n’exigent rien de leurs enfants et les caprices sont à l’ordre du jour pour éviter les crises de colère ou que l’enfant se mette en colère ou soit frustré.

Les enfants grandiront en pensant qu’ils sont le centre de l’univers et cela leur causera de sérieux problèmes dans leurs relations, leur estime de soi et leur sécurité émotionnelle. Ils ne se sentiront pas en sécurité à la maison parce que les parents ne sont pas des modèles stables qu’ils peuvent suivre.

La parentalité démocratique

Ce serait le type idéal de parentalité où les enfants se développeraient sainement et avec un équilibre émotionnel important. Une relation parent-enfant saine et renforcée se construit. Les parents font preuve d’empathie, fixent des règles et des limites mais sont ouverts à l’écoute des opinions et des sentiments de leurs enfants. Les règles peuvent être modifiées si les circonstances l’exigent. Ils agissent de manière cohérente et toutes leurs limites sont claires et les conséquences du non-respect des règles sont préalablement convenues avec les enfants. Ils agissent toujours par amour, affection et respect.

Négligence parentale

Ce type d’éducation est dangereux car les parents ne se soucient absolument pas du développement de leurs enfants. Il peut y avoir des violences physiques ou verbales, l’absence de règles à la maison ou des règles incohérentes qui désorientent les enfants et leur donnent le sentiment d’être émotionnellement abandonnés. Les parents ne montrent aucun intérêt pour le développement ou l’éducation de leurs enfants. Les enfants grandissent sans parents vers qui se tourner quand ils ont peur ou quand ils ont besoin d’eux, avec une faible estime de soi, un style de personnalité dépendant dans la vie adulte, de graves problèmes de santé mentale, etc.

Ce qui ne peut manquer dans une bonne éducation, c’est le respect, l’amour, l’affection, la discipline positive… Si vous vous sentez perdu face à l’éducation de vos enfants, n’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel qui vous aidera à trouver le chemin de l’harmonie dans votre foyer.

Vos enfants ont besoin d’un modèle qui puisse leur apporter une sécurité physique et émotionnelle, qui puisse apprendre d’eux tout ce qu’il faut savoir sur la vie, qui ait une bonne communication et un lien fort qui les unisse. De cette façon, l’enfant d’aujourd’hui sera un enfant heureux et compris… ce qui lui permettra de grandir sainement à tous égards. Sinon, les problèmes émotionnels viendront tôt ou tard causer de sérieux obstacles dans la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *