voiture fcev

FCEV, qu’est-ce que c’est et à quoi correspondent ces acronymes ?

L’engagement en faveur de la mobilité durable amène l’industrie automobile à se réinventer. De nombreux constructeurs automobiles développent déjà cette technologie, mais qu’est-ce que le FCEV ? L’acronyme FCEV signifie Fuel Cell Electric Vehicle, c’est-à-dire voiture électrique à pile à combustible. Ces voitures électriques sont équipées d’une pile à combustible qui produit de l’énergie électrique à partir d’hydrogène et d’oxygène.

Lorsque nous nous demandons ce qu’est un FCEV, nous devons garder à l’esprit que ces voitures électriques n’ont pas de batterie, mais une pile à combustible chargée de stocker l’énergie pour alimenter le moteur. Ces modèles ont un label environnemental ZERO de la DGT car ils n’enregistrent que les émissions d’eau et de vapeur.

Comment fonctionnent les véhicules FCEV ?

Le mode de fonctionnement des FCEV est assez simple : la pile à combustible ou PAC produit de l’énergie à partir de l’hydrogène et de l’oxygène qu’elle reçoit par un processus électrochimique. Contrairement à une voiture électrique, les modèles à pile à hydrogène produisent de l’électricité au fur et à mesure que le véhicule en a besoin.

Ces véhicules ne stockent pas l’énergie dans des batteries, c’est-à-dire que la pile à combustible agit comme une mini centrale électrique. Dans ce type de véhicule, l’hydrogène est transformé pour produire de l’énergie à la demande. Il est important de savoir que l’hydrogène est stocké dans des réservoirs spécifiques et acheminé vers la cellule, où il est mélangé à l’oxygène de l’air pour produire de l’électricité. De ce mélange, on obtient de l’eau qui sera expulsée, sous forme gazeuse, par le tuyau d’échappement.

L’électricité produite est envoyée dans une petite batterie qui distribue l’énergie aux moteurs électriques. Il est important de rappeler qu’il s’agit d’un gaz volatil dont la densité est de 0,0899 kg/mètre cube. Bien que ce type de carburant soit actuellement promu en raison de sa durabilité, il présente certains problèmes tels que sa complexité d’approvisionnement et d’entretien ou encore son ravitaillement.

En Espagne, il n’existe que sept hydrogénérateurs situés à Huesca, Saragosse, Madrid, Albacete, Ciudad Real et Séville. Cependant, il y a quelques semaines, le gouvernement a présenté une « Feuille de route pour l’hydrogène : un engagement en faveur de l’hydrogène renouvelable » dans laquelle il vise à créer plus de 150 usines d’hydrogène en Espagne d’ici 2030. Les FCEV ne posent pas que des problèmes ; ces véhicules offrent une plus grande autonomie et un ravitaillement beaucoup plus rapide que les véhicules électriques purs.

Voitures FCEV, quels modèles utilisent cette technologie ?

En Espagne, il n’y a actuellement que deux modèles disponibles sur le marché, bien que de nombreuses marques développent des concepts qui utilisent cette technologie écologique.

La Toyota Mirai est arrivée sur le marché en 2014, ce qui en fait l’un des premiers modèles à utiliser la technologie FCEV. C’est une berline du segment D et ses points forts sont son confort et son autonomie. Son nom, Mirai, signifie « futur » en japonais et il vient de sortir pour la deuxième génération. Désormais, son système de pile à combustible a été optimisé et dispose de deux réservoirs plus grands. Cela signifie qu’il offre une autonomie de 30 % supérieure à celle de son prédécesseur.

Elle est capable d’accélérer de 0 à 100 km/heure en neuf secondes et atteint une vitesse de pointe de 175 km/heure. Cela est possible grâce à ses 182 ch et à son couple maximal de 300 Nm. Il dispose également d’une autonomie de 500 km selon le cycle d’homologation WLTP.

Le deuxième modèle à hydrogène disponible en Espagne est le Hyundai Nexo. C’est un SUV qui offre 184 ch et est capable d’accélérer de 0 à 100 km/heure en 9,5 secondes. Sa vitesse maximale est de 179 km/heure. Selon le cycle d’homologation WLTP, ce SUV zéro émission a une autonomie de 666 kilomètres et une consommation de 0,95 kg d’hydrogène aux 100 kilomètres.

Bien que vous ne puissiez vous mettre au volant que de ces deux modèles, certains constructeurs développent des prototypes utilisant cette technologie, comme la BMW i Hydrogen NEXT, la Hopium Machina et même la Honda Clarity Fuel Cell, qui est déjà disponible sur d’autres marchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.