Le trouble des conduites : qu’est-ce que c’est, comment l’identifier et le traiter ?

Le trouble des conduites est un trouble psychologique qui peut être diagnostiqué dans l’enfance et dans lequel l’enfant présente des attitudes égoïstes, violentes et manipulatrices qui peuvent interférer directement avec ses résultats scolaires et ses relations avec sa famille et ses amis, et il peut également y avoir des problèmes avec les autorités.

Le trouble des conduites peut être léger, modéré ou sévère, selon le type d’action de la personne. Il est important que le diagnostic soit posé par un psychologue ou un psychiatre afin de mettre en place le traitement le plus adéquat, qui peut impliquer une thérapie et/ou l’utilisation de médicaments.

Bien que le diagnostic soit plus fréquent pendant l’enfance ou l’adolescence, le trouble des conduites peut également être identifié après l’âge de 18 ans, devenant alors un trouble de la personnalité antisociale, dans lequel la personne agit avec indifférence et viole fréquemment les droits d’autrui. Apprenez à identifier le trouble de la personnalité antisociale.

Principaux symptômes

Les principaux symptômes révélateurs de ce trouble psychologique sont :

  • Manque d’empathie et d’intérêt pour les autres ;
  • Rebellitude et comportement provocateur ;
  • Manipulation et mensonge fréquents ;
  • Accusation fréquente d’autres personnes ;
  • Faible tolérance à la frustration, présentant fréquemment des accès d’irritabilité ;
  • L’agressivité ;
  • Comportement menaçant, peut provoquer des bagarres, par exemple ;
  • Fugue fréquente de la maison ;
  • Vol et/ou cambriolage ;
  • Destruction de biens et vandalisme ;
  • La cruauté envers les animaux ou les personnes.

Comme ces comportements sont en dehors de ce que l’on attend de l’enfant, il est important que l’enfant soit emmené chez un psychologue ou un psychiatre dès qu’il présente un comportement suggestif. Il est ainsi possible d’évaluer le comportement de l’enfant et de poser un diagnostic différentiel pour d’autres troubles psychologiques ou du développement.

Comment le traitement doit être

Le traitement doit être basé sur les comportements présentés par l’enfant, leur intensité et leur fréquence et doit se faire principalement par le biais d’une thérapie, dans laquelle le psychologue ou le psychiatre évalue les comportements et tente d’en identifier la cause et d’en comprendre la motivation. Dans certains cas, le psychiatre peut indiquer l’utilisation de certains médicaments, tels que les stabilisateurs d’humeur, les antidépresseurs et les antipsychotiques, qui permettent l’autocontrôle et l’amélioration du trouble du comportement.

Lorsque le trouble du comportement est considéré comme grave, c’est-à-dire lorsque la personne représente un risque pour les autres, il est indiqué de l’orienter vers un centre de traitement afin de pouvoir travailler sur son comportement de manière appropriée et ainsi améliorer ce trouble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *