ZX Auto dévoile le premier pick-up de grande taille en Chine

La marque chinoise ZX Auto, ou Zhongxing Auto, réputée pour ses pick-up et quelques voitures particulières, vient de dévoiler son plus grand pick-up, qui s’appelle Weishi 1949, anciennement appelé ZX Auto G9.

Ce nouveau nom vient du fait que la marque est née en 1949, on peut donc en déduire l’importance de ce nouveau modèle dans la marque, et qui se positionne comme le premier pick-up full-size dans ce pays, et qui coûtera entre 24 500 et 32 800 dollars environ.

Taille réelle

Le nouveau fourgon a des dimensions très généreuses et sera proposé en deux tailles de carrosserie, selon qu’il s’agit de la version passagers ou de la version commerciale, la première avec une longueur de 5 392 mm, une hauteur de 1 965 mm et la seconde avec une longueur de 5 692 mm, une hauteur de 1 911 mm, toutes deux avec une largeur de 2 045 mm.

Le design se distingue par une face avant robuste, avec une calandre sans bordure, ainsi qu’un ensemble de très grands phares, rappelant quelque peu le Terralod, mais plus moderne et avec de nouveaux détails, comme des crochets de remorquage et des moulures de couleur orange.

Son côté montre de larges rétroviseurs, des passages de roues élargis, des seuils latéraux, ainsi qu’un arceau de sécurité sur le pick-up. Enfin, ses feux arrière sont dotés de détails à LED et de zones translucides, ainsi que de marches intégrées au pare-chocs arrière.

Intérieur technologique et moteur familier

Son intérieur se distingue par ses grands écrans, pour le tableau de bord et pour le système multimédia, ainsi que par des lignes épurées et modernes, dont un nouveau volant à commandes multiples et au design beaucoup plus net que celui que l’on trouve actuellement sur le Terralord.

Le moteur sera un turbodiesel Renault-Nissan 2.3 familier, celui que l’on trouve dans le Navara, qui délivrera environ 163 ch et 380 Nm de couple, ainsi qu’un moteur à essence 2.0 GDI en nid d’abeille. Ces moteurs seront associés à une boîte de vitesses manuelle à six rapports ou à une boîte automatique à huit rapports.

La suspension avant sera indépendante à double plateau, mais l’arrière variera en fonction de la variante, avec un essieu rigide, des coilovers et un multilink sur la version passagers, tandis que la version commerciale sera dotée d’un système à ressorts plus traditionnel et plus robuste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *